Sortie en salle de « Swagger »

Sortie en salle du long métrage d’Olivier Babinet « Swagger », traitant avec subtilité et beaucoup d’émotion le sujet des banlieues, à travers les regards et les mots de 11 adolescents des cités. Très fiers de signer entre autre le plan d’ouverture du film, tourné de nuit avec notre Mini6 équipé du Sony A7S pour ses capacités en faible luminosité, ainsi que d’autres plans de jour parmi les immeubles…  

Lire la suite / Continue reading

Questions logistiques

Transport L’ensemble du matériel se transporte en flight-cases et Pelicases pour un poids total fret d’environ 110 kg pour un hélico avec cam FS100, ou 55 kg pour un drone Mini-6. Notez que les batteries de l’hélico et du gros multirotor doivent être transportées en vol fret dans un conditionnement spécifique. Prévoir du courant secteur ou un groupe électrogène (2 Kw) pour la charge des batteries. Météo Les conditions météo ont, bien entendu, une influence directe sur la qualité des mouvements de caméra, l’absence de vent étant toujours bienvenue. Dépendant des types de mouvements à effectuer (travellings, mouvements ascendants, subjectifs)…

Lire la suite / Continue reading

Le matériel de prise de vue embarqué

Du dernier hybride numérique jusqu’aux caméras 35 mm, nous pouvons tout embarquer à bord de nos drones et hélicos !   Nos hélicos peuvent embarquer nos caméras 35 mm sur base Arri2, mais aussi toute caméra HD-4K  (jusqu’à une masse d’environ 3,8 kg) type Sony F5-55, FS7, Red Epic, Dragon, Weapon, ALEXA Mini, équipées d’optiques Sony, Nikon ou Zeiss T2.1. Nos gros drones Y6 sont adaptés à l’emport de caméras jusqu’à 3,5 Kg type Sony FS7, F5-55, Red Dragon, Weapon, Alexa Mini. Nos petits drones Mini-6 sont équipés eux aussi d’une tête 3 axes stabilisant un Sony Nex5 ou A7s (capteur…

Lire la suite / Continue reading

La flotte Birdy Fly, hélicos et drones

Birdy Fly utilise aujourd’hui pour la prise de vue aérienne rapprochée deux types de machines aux domaines de vol différents et complémentaires : hélicos et drones.   Les hélicos électriques sont la solution idéale pour les travellings et mouvements rapides et dynamiques. Birdy Fly a plus de 15 ans d’expérience sur ce matériel ! Birdy Fly dispose aussi de multirotors (drones) de différentes tailles, plus adaptés aux mouvements lents, vols stationnaires, travellings verticaux. Ces machines, entièrement conçues en interne, comportent toutes des têtes stabilisées à très hautes performances (moteurs à entrainement direct, boucle d’asservissement haute fréquence), elles aussi de conception Birdy…

Lire la suite / Continue reading

Un été riche en tournages

Un été riche en tournages avec des travellings véhicules et des plans multirotor à la mise en place très précise dans le parc National des Ecrins sur la fiction TV de Pierre Isoard « Alex Hugo » (DP Willy Stassen). Des suivis de moto dans les Alpes pour le dernier long métrage de André Téchiné (DP Julien Hirsh) ainsi qu’un tour de France avec Jacques Malaterre sur son prochain documentaire « Le plus beau pays du monde », en Corse, Cévennes, Pyrénées Orientales, Marais Poitevin, Alpes… L’utilisation conjointe hélico et multirotor s’avère comme étant une excellente solution en fonction du type de plan et…

Lire la suite / Continue reading

Aéronefs télépilotés…

Impossible de ne pas évoquer la parution au Journal Officiel en Mai dernier du texte élaboré par la DGAC concernant les « aéronefs télépilotés », ayant de plus fait partie du « groupe de travail » mis en place lors de son étude. Birdy Fly travaille activement à l’élaboration de son MAP. Parmi les récents tournages que nous avons effectués, notons l’utilisation très réussie des Zeiss T2.1 sur la Sony FS100 sur une pub au Maroc. Des séquences au crépuscule et de nuit ont démontré les qualités de cette caméra. Participation active au tournage de la prochaine fiction de Josée Dayan (en 35mm sur…

Lire la suite / Continue reading

Birdy filme en rouge

La caméra RED Scarlet a fait ses premiers vols avec succès sur un hélico Birdy; en monture PL équipée d’un zoom 11-16mm Duclos. Nul doute que sa grande soeur Epic ne soit elle aussi pertinente, accompagnée de nos Zeiss T2.1. Après 6 mois de tests, Birdy achève le développement d’un drone multirotors; équipé de la tête stabilisée issue de nos hélicos, emportant pour l’instant un Canon 7D ou une Sony FS100, cette machine est un complément intéressant dans nos moyens de tournages, avec un domaine de vol différent, plus adapté au stationnaire, a des mouvements lents, en milieu confiné, type…

Lire la suite / Continue reading